Pourquoi privilégier l’isolation extérieure ?

Grâce à l’isolation extérieure des murs, vous pouvez profiter d’une température intérieure agréable notamment pendant les hivers. En procédant ainsi, les performances énergétiques de votre maison seront optimisées. Ce type de travaux est aussi nécessaire dans le cadre d’une rénovation énergétique globale. 

Les avantages apportés par une isolation extérieure

L’isolation thermique des murs par l’extérieur peut se faire dans le cadre des travaux de rénovation énergétique des logements anciens ou de construction neuve. Il s’agit d’une excellente solution permettant d’améliorer le confort thermique d’un logement. Ainsi, vous serez toujours au chaud en hiver et au frais en été. Grâce à ce type de travaux, vous allez pouvoir économiser jusqu’à 25 % sur les factures de chauffage. Une maison bien isolée bénéficie également d’une valeur immobilière élevée en cas de revente. Quoi qu’il en soit, les murs extérieurs sont les parties à privilégier pour isoler vos façades

A voir aussi : Guide d’achat pour des produits d'entretien et de rénovation du cuir : conseils pratiques

Les différentes techniques d’isolation extérieure

Avant toute chose, il convient de savoir que les travaux d’isolation thermique extérieure doivent être confiés à des professionnels dans le domaine. Cette intervention requiert des compétences particulières et du savoir-faire. Parmi les techniques utilisées, il y a entre autres l’isolation thermique extérieure sous enduit et l’isolation thermique extérieure sous bardage. 

Isolation extérieure sous enduit

L’isolation thermique extérieure sous enduit implique l’application d’une couche d’isolant thermique sur les murs extérieurs d’une habitation avant de les recouvrir d’un enduit de finition. Comme ce procédé permet de supprimer totalement les ponts thermiques, il suffit à lui seul à remplir les critères d’exigence en matière de confort thermique. L’isolation extérieure sous enduit comprend trois méthodes à savoir :

A lire en complément : Votre allié électricien en bornes de recharge IRVE

  • La pose collée
  • La pose calée-chevillée
  • La fixation mécanique par profilés

La pose collée consiste à fixer des panneaux isolants rigides sur les murs extérieurs d’une habitation. Dans le cadre des travaux de rénovation, il faut veiller à ce que le support soit préalablement décapé pour améliorer l’adhérence de la plaque. La pose calée chevillée se réalise avec un collage du panneau isolant sur la paroi à l’aide d’un mortier. Ensuite, la fixation est renforcée par des chevilles transversantes. Ce procédé peut s’appliquer sur tous les isolants et tous les types de mur. La méthode de fixation mécanique par profilés implique l’utilisation des plaques de polystyrène sur un support parfaitement plat. Pour renforcer la stabilité de l’installation, chaque panneau est encadré de rails de maintien en PVC, sur deux ou quatre côtés.

Les enduits isolants sont appréciés pour leur capacité à optimiser l’aspect des façades tout en réduisant efficacement les ponts thermiques. Toutefois, il n’est pas conseillé de les utiliser seuls au risque de ne pas atteindre les critères de validation de RT 2012. Autrement dit, les enduits isolants servent plutôt de complément à l’isolation de vos murs extérieurs. Dans la majorité des cas, ils sont composés d’un mortier, d’un liant et de granulés isolants.

Pour les finitions, l’artisan peut utiliser un enduit mince ou un enduit hydraulique, plus épais et plus résistant aux chocs. Le vêtage consiste à coller directement un revêtement en bois, en PVC, en composite, en ardoise ou en ciment sur l’isolant afin d’offrir un véritable coup de jeune à votre maison.

Isolation extérieure par bardage

L’isolation extérieure sous bardage consiste à fixer directement une ossature métallique sur les murs extérieurs d’une maison. Pour cela, l’artisan commence par fixer dans l’ossature des panneaux isolants avant de les recouvrir d’un bardage. Ensuite, il introduit une lame d’air respirante entre le bardage et l’isolant pour éviter tout risque d’humidité. Ce type d’isolation est destiné aux maisons aux façades abîmées ou humides. Pour les finitions, l’artisan peut choisir entre un revêtement en bois, en composite ou en PVC. 

Peu importe les travaux d’isolation à adopter, l’artisan va procéder à une visite technique avant d’intervenir. Ceci afin de mettre en place la solution la plus adaptée. 

Le choix des isolants pour l’isolation extérieure

Pour procéder à l’isolation des murs extérieurs, vous avez le choix entre plusieurs isolants. Seul un professionnel dans le domaine dispose des compétences requises pour choisir l’isolant le plus adapté à votre habitation et répondant à vos besoins. 

Si vous préférez les isolants traditionnels, vous avez le choix entre les laines minérales (laine de verre, laine de roche), les isolants naturels (le chanvre, le liège, la fibre de bois, les plumes de canard, la laine de mouton), les isolants synthétiques comme le polyuréthane ou le polystyrène expansé.

Tous ces isolants sont tout aussi performants. Votre choix dépend en grande partie de la nature de votre maison, du niveau d’isolation attendu, de votre capacité budgétaire, et de votre volonté à adopter des matériaux écologiques et durables.

Pour bénéficier des aides financières liées aux travaux d’isolation des murs extérieurs, vous devez faire en sorte que l’isolant choisi permette d’atteindre une résistance thermique de mur de 3,7 m²/ K/ W. S’il s’agit d’une construction neuve, la technique isolation doit répondre aux exigences de la RE 2020. Autrement dit, l’isolant doit afficher une résistance R supérieure ou égale à 2,9 m²/ K/ W. 

Il existe actuellement des enduits minéraux innovants à base d’aérogel de silice thermo-isolant qui sont très efficaces pour isoler les bâtiments par l’extérieur. Il s’agit d’une technique légèrement coûteuse et peu utilisée. Pourtant, elle assure des performances techniques exceptionnelles et sans nuisances sur l’environnement. 

Combien prévoir pour une isolation extérieure ?

Le prix d’une isolation extérieure peut varier selon plusieurs critères, à ne citer que le type d’isolation prévu, la technique utilisée, le niveau de finition, la complexité des travaux, l’expertise et le savoir-faire de l’artisan, etc. D’une manière générale, le prix pour l’isolation d’une maison par l’extérieur varie entre 120 et 220 € pour la technique isolation sous enduit. Le tarif oscille entre 180 et 270 € pour l’isolation des murs extérieurs sous bardage. 

Quoi qu’il en soit, sachez qu’il est possible de bénéficier de financements pour vos travaux d’isolation thermique extérieure. Parmi les est disponible, il y a entre autres MaPrimeRénov', l’éco-PTZ ou encore la TVA réduite à 5,5 %. 

Les montants des subventions peuvent varier selon revenu fiscal de référence de votre région. En sollicitant les services d’un artisan RGE, vous pouvez profiter de la TVA à taux réduit et d’un éco- prêt à taux zéro en faisant une demande auprès d’une banque. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés